Diabète et alcool : à faire ou à ne pas faire ?

Diabète et alcool : à faire ou à ne pas faire ?

Q. Quel est le meilleur site/source/etc pour recueillir de bonnes informations sur l'utilisateur de la pompe t1d et la consommation d'alcool.

Beaucoup d'informations mitigées… M. 17 arrive à ce stade et nous devons savoir quelle est la marche à suivre… une autre nouvelle étape à franchir… et effrayante…

Avec cette question, Elissa a pensé demander à son fils aîné Sam (25 ans) de partager sa vision et son expérience de la consommation d'alcool avec le diabète de type 1.

*Veuillez noter qu'il ne s'agit pas d'un avis médical, veuillez parler à votre professionnel de la santé de toute préoccupation que vous avez concernant l'alcool et le diabète.

R. L'alcool semble être un sujet un peu délicat dans le monde du diabète… certains médecins vous diront carrément que vous ne devriez pas consommer d'alcool, tandis que d'autres sont d'avis que ce n'est pas grave si c'est fait en toute sécurité et avec modération.

J'ai reçu mon diagnostic à l'âge de 16 ans, et maintenant, à 25 ans, je peux dire qu'à mon avis, boire quelques verres est acceptable ; à condition que votre diabète soit bien contrôlé et que vous sachiez comment votre corps réagit.

Quand j'ai commencé à boire, j'ai eu la chance d'avoir un bon groupe d'amis qui connaissaient tous très bien mon diabète, donc je savais que j'avais toujours des gens qui veillaient sur moi au cas où je ferais une mauvaise hypo. Avant de sortir, quelques garçons venaient toujours vers moi et me demandaient : « Est-ce que ton sucre va bien ? Avez-vous testé ? Je pense qu'en général, mais surtout à un jeune âge, il est important d'avoir autour de soi des gens qui savent quoi faire en cas d'urgence et qui feront attention à toi lorsque tu bois.

Un autre facteur très important est de bien contrôler votre diabète et de savoir comment votre corps réagit aux différents types d’alcool. Le diabète de chacun est différent. J'ai découvert que l'alcool faisait baisser mon taux de sucre, mais malheureusement, ce n'est pas si simple. Lorsque je bois des spiritueux mixtes (j'ai un faible pour le rhum et le coca lors d'une soirée…), le sucre contenu dans la boisson gazeuse fera augmenter mon BGL, tandis que l'alcool contenu dans le rhum fera quand même baisser quelque peu mes niveaux. Cela devient donc un exercice d’équilibre lorsqu’il s’agit de savoir si/combien d’insuline vous devez injecter par boisson (par exemple : je n’ajoute généralement que 20 g des 31 g de glucides dans une canette de rhum et de coca pré-mélangée). Je trouve que les boissons comme la bière font baisser mon taux de sucre, à moins que je mange une petite quantité de nourriture/de boisson gazeuse sans m'injecter d'insuline.

Connaître les symptômes que votre corps présente en cas de sucre faible ou élevé est également très important, car je trouve que la sensation entre être ivre et hypodermique peut être très similaire, ce qui peut être très dangereux. Quand les gens me demandent ce que ça fait de faire une hypo, l’exemple que j’utilise souvent est « ivre sans le bon côté ». Dans mon cas, je trouve que le premier signe d'une hypo est généralement une sensation de faim extrême et une envie impérieuse de nourriture, et c'est ce que j'utilise comme guide pour différencier la sensation d'ébriété et l'hypo. Connaître les signes d’un taux de sucre élevé ou faible pour votre propre corps est essentiel ici.

En fin de compte, boire de l'alcool est un risque lorsque vous vivez avec le diabète, mais si vous prenez les bonnes précautions, il est possible de minimiser considérablement ce risque. L'adolescence de 17/18 ans peut être une période difficile pour un diabétique T1, et je pense qu'il est important que les adolescents puissent avoir ce sentiment de « normalité », sinon ils finiront par ressentir du ressentiment envers leur condition et commenceront à la voir comme certains. une sorte d'affliction terrible qui les empêche de faire les choses qu'ils veulent faire. Je ne saurais trop insister sur le fait qu'il ne s'agit que de MES expériences personnelles et que certains peuvent être en désaccord avec mes opinions, mais je pense qu'au début de l'âge adulte, il est très important d'entretenir une attitude positive à l'égard de la vie avec le diabète T1, car je crois que cela va de pair. de vivre une vie saine et heureuse et de vouloir en garder un bon contrôle.

Sam

Diabetes Australia propose des conseils et astuces utiles pour boire de l'alcool. N'oubliez pas de consulter leur PDF téléchargeable à l'adresse https://www.diabetesaustralia.com.au/should-i-drink-alcohol

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *


fr_FRFR